Dernier signet de ce carême si particulier.

Alors, pour nous qui vivons le confinement, bonne nouvelle, ce Jésus qui était mort, est ressuscité.

Il est « déconfiné »

Mais pour moi, qu’en est il de mon isolement depuis presque 40 jours ?

Sans voir mes amis, sans voir mes collègues, sans participer ni à la classe, ni à la messe, ni au temple, ni à la mosquée. Sans vie sociale depuis le 16 mars, n’ais je pas vécu cette période comme un enterrement ?

Aujourd’hui, célébrer la résurrection de Jésus, c’est un peu célébrer ma propre résurrection. Comme hier Jésus nous précède sur le chemin de la vie. Comme hier, aujourd’hui et demain Jésus nous invite à se mettre en marche et non de demeurer dans cette sidération qui nous a tous plongé dans une petite mort.

« Christus Vivit », Il vit le Christ, comme l’écrivait le pape Francois dans son exhortation apostolique. « Il est en toi, il est avec toi et jamais ne t’abandonne »*

Alors n’aie pas peur de prendre des risques et d’oser. C’est maintenant que cela se passe, aujourd’hui, alors vis, rêve, fait battre ton coeur !

« Ose d’être différents, affiche d’autres rêves que le monde n’offre pas, témoigne de la beauté, de la générosité, du service, de la pureté, du courage, du pardon, de la fidélité, de la prière, de la lutte pour la justice et le bien commun, de l’amour des pauvres et de l’amitié sociale » *

Ne crains pas, je suis ton Dieu,
C’est moi qui t’ai choisi, appelé par ton nom.
Tu as du prix à mes yeux et je t’aime.
Ne crains pas car je suis avec toi.

Toi, mon serviteur, je te soutiendrai,
Toi mon élu que je préfère à mon âme
Je mettrai en toi mon Esprit
Je te comblerai de mon Esprit.

Le Seigneur m’a appelé dès le sein de ma mère,
Il a prononcé mon nom.
C’est lui qui m’a formé pour être son serviteur,
Le témoin de sa gloire.

*Christus Vivit 2 et 36

©2020 OGEC du Sacré Coeur un site internet réalisé par Agence 48

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?