Oui, je crois que nous traversons, ensemble et séparément, une crise qui vient réveiller nos peurs, mais aussi nos consciences et notre humanité liée à celle de l’autre, mon frère.

Chaque être humain exige de nous la solidarité et nous sommes appelés à la mettre en pratique là où nous sommes, avec les moyens, certes assez limités aujourd’hui, qui nous sont permis. Et parmi ces moyens, il y a la communauté que nous représentons. Et, nous devons soutenir les plus fragiles, les plus isolés.

Même si les ténèbres ont l’air de prendre le dessus, la lumière du ressuscité n’est pas loin. Alors, ne refusons pas cette lumière, car le Christ ne pourra éclairer que notre refus et notre aveuglement. Entrons par cette brèche, elle est le point de lumière qui nous fera voir les choses autrement.

« Serions-nous aveugles, nous aussi ? »

©2020 OGEC du Sacré Coeur un site internet réalisé par Agence 48

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?