« Je voudrais dire aux jeunes,

au nom de nous tous, les adultes : excusez-nous si, souvent, nous ne vous avons pas écoutés ; si, au lieu de vous ouvrir notre cœur, nous vous avons rempli les oreilles. Comme Église de Jésus, nous désirons nous mettre à votre écoute avec amour, sûrs de deux choses : que votre vie est précieuse pour Dieu, parce que Dieu est jeune et qu’il aime les jeunes ; et que votre vie est aussi précieuse pour nous, mieux encore nécessaire pour aller de l’avant.

Après l’écoute, une deuxième étape pour accompagner le chemin de la foi : se faire proches. Se faire proches et porter la nouveauté de Dieu dans la vie du frère, c’est l’antidote à la tentation des recettes toutes prêtes. Demandons-nous si nous sommes des chrétiens capables de devenir proches, de sortir de nos cercles pour étreindre ceux qui “ne sont pas des nôtres” et que Dieu cherche ardemment.

Témoigner est la troisième étape. « Courage ! Lève-toi. Il t’appelle ».Tant d’enfants, tant de jeunes, cherchent une lumière dans la vie. Ils cherchent un amour vrai. Il n’est pas chrétien d’attendre que les frères en recherche frappent à notre porte ; nous devrions aller vers eux “Dieu te demande de te laisser aimer par Lui”.

Écouter, se faire proches, témoigner. La foi est une question de rencontre, non pas de théorie. Dans la rencontre Jésus passe, dans la rencontre palpite le cœur de l’Église. Alors, non pas nos sermons, mais le témoignage de notre vie sera efficace.

Extrait choisi de l’homélie du pape François (28 octobre 2018)

©2018 OGEC du Sacré Coeur un site internet réalisé par Agence 48

Se connecter

Mot de passe oublié ?