« Tu as entendu les dernières infos sur le coronavirus, tu as reçu dans ta boite aux lettres le dernier trac pour les municipales, tu as lu le dernier appel à la gréve… »

Bruit, Chahut, radio, télévision, métro, cris…..

DU CALMEEEE !

Est-ce bien cela, la vie que nous désirons vraiment ? Est ce bien cela, notre aspiration profonde ?

Est il devenu impossible de se ménager des espaces et des temps de silence, des espaces où se poser ?

Là, où le désir de possession, de paraître, de pouvoir, s’exhibent sur les écrans et les publicités, il nous est demandé de se (re) trouver nous même.

Le « soi », qui nous nous pousse à se demander qui nous sommes nous même, quel est notre désir propre.

Ce temps de Carême peut être, si nous le voulons, nous y aider.

Aux travers des images qui vont ponctuer ces semaines de carême, je vous invite à vous laisser regarder par ces illustrations.

Dans ce monde qui bouge, prenez le temps de vous poser et laissez vous saisir par ces mots « En secret », « J’ai faim », par ces images qui finirons par faire une fresque.

Cette semaine « En secret et j’ai faim », nous invite à un temps d’introspection .

Dans le secret de mon coeur, je laisse Dieu me parler. Ais-je faim de Lui, ou ais-je faim de cette frénésie d’avoir, de dévorer, d’être reconnu, accepté, aimé ?

Laisse Dieu te murmurer :

« Parce que tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t’aime »

Isaie 43-4

©2020 OGEC du Sacré Coeur un site internet réalisé par Agence 48

PANNE DES LIGNES TELEPHONIQUES

En savoir plus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?