Appelés à vivre !

« Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »

Act 1,11

La fête de l’Ascension célèbre la montée au ciel du Christ pour rejoindre Dieu dans sa gloire. Lui-même et le Père envoient leur Esprit d’amour qui doit transformer le monde : ainsi s’accomplit la promesse de Jésus : « Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » Matthieu (28, 20)

En ce jeudi de l’Ascension, nous ne sommes pas invités à tourner nos regards vers l’au-delà, mais bien vers l’ici-bas. La promesse que nous recevons aujourd’hui est la force nécessaire de vivre le présent ici et maintenant. Il n’y a pas deux promesses, l’une pour la terre, l’autre pour le ciel (« gagner son ciel » comme disaient les anciens). C’est la même force que le Christ nous donne à aimer ceux que nous rencontrons chaque jour (avec ou sans masque) et de passer de la mort à la vie.

C’est bien une force pour créer, bonheur, amour, paix… que nous laisse Jésus en montant au ciel. Dans ce ciel, l’homme, va trouver la sécurité et la protection que la terre ne réussit pas à nous offrir, dans ce ciel, repose la certitude d’une vie sans fin.

Avec Jésus, terre et ciel se rejoignaient, car le Christ nous ouvrait un chemin nouveau.

Même si le chemin qui nous même à la messe est encore abstrait, les messes reprendront, nous savons que nous retrouverons rapidement le chemin de nos églises

Jésus en montant au ciel, n’a pas disparu dans une nuée, il a juste disparu, pour que les hommes travaillent à son retour.

Vivons ensemble un déconfinement nouveau, Cap au ciel, car nous sommes tous appelés à vivre !

©2020 OGEC du Sacré Coeur un site internet réalisé par Agence 48

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?