Le 13 mai, les catholiques célèbrent Notre-Dame de Fatima, qui commémore la première apparition de la Vierge à trois petits bergers portugais en 1917.

 
Notre-Dame de Fatima est mondialement connue et vénérée. Mais certains pourront être surpris par la toponymie peu catholique de ce village portugais où est apparue la Sainte Vierge.
 
Fatima est en effet un prénom musulman, celui de la fille préférée de Mahomet, raison pour laquelle de nombreuses femmes musulmanes sont prénommées ainsi (ou Fatma, Fatoumata, Fatou, etc.). Fatima occupe une place éminente et singulière dans l’islam puisque Mahomet l’aurait qualifiée de « reine des femmes du Paradis ».
 
Quand on pense aux apparitions de Fatima, on a en tête l’image de trois petits bergers fronçant les sourcils devant une maison en pierre.
 
Le pape Jean Paul II a remercié Notre-Dame de Fatima de l’avoir épargné lors de la tentative d’assassinat dont il fut victime en 1981. L’Église a rendu le troisième secret de Fatima public en 2000. Et plus récemment le pape François a érigé les voyants de Fatima comme modèles pour toute l’Église en 2017.
 
La Vierge est apparue à des petits bergers qui vivaient dans un grand dénuement, à une époque où la médecine était bien moins développée qu’aujourd’hui et où la situation économique et politique étaient particulièrement instables. Mais au cours de ses apparitions, la Vierge ne leur a pas parlé de cela. Elle leur a demandé de dire le chapelet tous les jours, assidûment.
En cette période de pandémie, de nombreuses personnes s’inquiètent de leur santé et de leur situation économique, à juste titre. Mais la Vierge de Fatima vient avec douceur nous rappeler que c’est de notre fidélité au Seigneur dont nous avons à nous soucier en premier lieu.

©2020 OGEC du Sacré Coeur un site internet réalisé par Agence 48

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?